Publications (sélection)

J'avais posé le monde sur la table

Gérard Rondeau

Textes d'Olivier Frébourg, Bernard Frank, Philippe Dagen, Bernard Noël, Henri Gaudin, Jean Clair, André Velter, Jean-Paul Kauffmann

Editeur : Editions des Equateurs, novembre 2015


"On est là dans le nu de la vie, dans le vif du sujet, dans le motif du tapis. L’important n’est pas de percer le secret qui s’y dissimule mais de savoir qu’il existe et que par là ça palpite. Il se dégage de cet album de Gérard Rondeau tant sa vision du monde que son ars poetica. Car c’est bien de cela qu’il s’agit : un artiste. (..) Rondeau est de ces rares photographes dotés d’une sensibilité suffisamment aiguë pour révéler les traces, faire écho aux silences. Il y a dans certaines de ses images un tremblé, une vibration qui le rapprochent non de certains photographes mais d’un des plus grands peintres, Mark Rothko." Pierre Assouline

Shadows
Au bord de l'ombre

Gérard Rondeau
Préface bilingue de Philippe Dagen

Editeur : Editions des Equateurs, avril 2015


Dans ce livre très personnel et poétique, Gérard Rondeau nous offre de magnifiques photographies en noir et blanc, miroirs du monde, de ses zones d'ombre et de souffrance, de ses silences et interstices. Tantôt d'inspiration surréaliste, quand il s'agit du Grand Jeu de Roger Vaillant, tantôt très réalistes, à travers une galerie de portraits d'Alain Bashung, Cabu ou Paul Bowles, ces oeuvres sont des témoignages vivants, des histoires en suspens. Entre ombres et lumières, des paysages de Champagne, dont l'artiste est originaire, marqués par la Grande Guerre, à ceux de Sarajevo qui portent eux aussi la marque des balles, en passant par ceux plus riant de Tanger, Gérard Rondeau nous dévoile les méandres de son imaginaire. Dans un style épuré et intime, il rassemble les fragments et les traces de la guerre, du temps et des hommes. Gérard Rondeau s'impose comme l'un des grands photographes de notre temps

Le Louvre

Textes de Geneviève Bresc-Bautier
Avec des photographies de Gérard Rondeau

Editeur : Citadelles & Mazenod / Editions du Louvre, novembre 2013


L’histoire passionnante du Louvre nous est racontée par Geneviève Bresc-Bautier, la plus grande spécialiste de l'histoire du Louvre et directrice du département des Sculptures.
La campagne photographique inédite accompagnant son propos a été confiée à Gérard Rondeau, photographe exigeant, auteur de plusieurs ouvrages sur le patrimoine.

Rebeyrolle ou le journal d'un peintre

Gérard Rondeau

Nouvelle édition revue et corrigée
Editeur : Editions des Equateurs, janvier 2013


"Un livre de Rondeau pour Rebeyrolle, l’un prêtant à l’autre son œil et sa voix pour donner le livre qu’il n’aurait jamais fait sans lui. […] Rondeau s’efface, Rebeyrolle s’avance ; voilà pour les paroles ; pour la musique, celle des images, ils vont dans ce livre bras dessus bras dessous. Il est peu de témoignage de complicité plus émouvant que la capacité d’un artiste à se mettre au service d’un autre artiste quand un lien intime les relie. Le Journal de leurs virées, un luxe que ce reportage infini, est un cadeau. […] A l’instant de sa mort, l’un a regardé l’autre passer de l’autre côté et rejoindre sa toile." Pierre Assouline

Musée du quai Branly - Là où soufflent les esprits

Gérard Rondeau, texte d'Hélène Fulgence

Editeur : La Martinière / Musée du quai Branly, 2012


Un jardin luxuriant, un mur végétal, un vaisseau de fer et de verre qui se fond dans un tissu urbain, et un voyage à travers le monde qui constitue une expérience inédite pour le corps et l’esprit.
C’est ainsi que se découvre le musée du quai Branly, au fil des pages de ce livre magnifique et poétique, qui conduit le lecteur de la lumière à l’ombre, jusqu’au cœur de ses collections.

République

Gérard Rondeau, Raphaëlle Bacqué

Editeur : Seuil, 2011


La République a plus de 200 ans, mot archi-rebattu, mis à toutes les sauces, régime parfois imparfait, idéal fragile, la République reste pourtant résolument moderne.
Sous la forme d'un abécédaire déconstruit, Gérard Rondeau et Raphaëlle Bacqué s'autorisent, pour la revisiter, à faire la République buissonnière pour un itinéraire nouveau, pittoresque, parfois déroutant et souvent caustique, au gré des grands principes qui font notre société.

La cathédrale de Reims

Gérard Rondeau

Texte d'Auguste Rodin

Editeur : RMN, 2011


"Sans nul doute la beauté de Reims est et nous atteint même quand la lumière défaillante ne nous permet plus de la voir. Le sublime est devant ma fenêtre : indéchiffrable. J’attends la nuit pour entrer dans l’intérieur et pour comprendre."

Le Bestiaire fantastique de la cathédrale de Reims

Gérard Rondeau

Livre jeunesse

Editeur : Artlys, 2011


Un formidable bestiaire constitué d’animaux familiers et d’êtres hybrides et fabuleux peuplent les frontons de la cathédrale, les chapiteaux, les toitures, ainsi que les combles et les réserves inaccessibles au public.

La Grande Rivière Marne

Dérives et inventaires

Gérard Rondeau

Editeur : La Nuée Bleue, 2010


Après avoir remonté à pied les cinq cent vingt-cinq kilomètres de la Marne, depuis Paris jusqu’à sa source sur le plateau de Langres, Gérard Rondeau en a descendu le cours à bord d’une péniche de 1914 de type Freycinet, aménagée en bateau-studio, saisissant les paysages et rencontrant les hommes. Plus de cent cinquante personnes sont montées à bords et, face à une caméra fixe et devant le paysage qui défilait, chacune a exprimé son rapport sensible à la rivière. Véritable travail de mémoire, Gérard Rondeau dresse un portrait général de la plus longue rivière de France.

Chroniques d'un portraitiste

Gérard Rondeau

Préface de Philippe Dagen

Postface de Michèle Champenois

Editeur : Seuil, 2006


Chroniques d'un portraitiste mêle photographies et récits de rencontres. Se succèdent portraits posés, images et graphismes décalés : c'est un voyage inattendu et très personnel au pays des intellectuels que nous propose Gérard Rondeau. Ses portraits posés, imprégnés de lumière, révèlent le souci de l’intime et de l’intériorité. Ils cohabitent quelquefois avec des séquences photographiques plus narratives ou avec de précieux détails révélateurs, ici, d’une bibliothèque, ailleurs d’un jardin ou d’un atelier, voire d’une époque.

Hors Cadre

Gérard Rondeau

Textes de : Jean Clair, Christian Caujolle

Editeur : Réunion des Musées Nationaux, 2005


Plus de dix années durant, Gérard Rondeau a photographié les coulisses des musées. Il offre une vision vivifiante de ces espaces "où se tisse en silence cet échange si trouble entre les œuvres et le regard des hommes".

Missions, Médecins (jusqu’au bout) du monde

Editeur : Seuil, 2005

Le livre du 25ème anniversaire de Médecins du Monde.


Le 22 décembre 1989, Gérard Rondeau accompagnait les médecins de l'organisation humanitaire Médecins du Monde, les premiers à entrer dans la ville de Bucarest après la chute de Ceaucescu. Depuis cette date, et jusqu'à la ville de Banda Aceh dévastée par le tsunami il entreprit de suivre les French doctors du Niger à Saint-Pétersbourg, du Kurdistan irakien à Sarajevo, de New York (siège de Doctors of the World USA) à Paris, la nuit.

Les Fantômes du Chemin des Dames

Le Presbytère d’Yves Gibeau

Gérard Rondeau

Editeur : Seuil, 2003


Gérard Rondeau : un regard qui se perd à l'horizon du Chemin des Dames, un livre mémoire dans les pas d'Yves Gibeau, l'auteur du mythique Allons z'enfants.
Une photobiographie subjective et passionnée, nourrie d'archives et née de 15 ans d'amitié. Images d'une vie, de rencontres, d'une œuvre, du temps qui passe, comme autant de portes ouvertes sur Gibeau. Le travail de Gérard Rondeau est évident, mélange de réalisme et d'émotion, toujours lumineux. Il nous fait partager l'intimité de l'homme et l'universalité de la guerre.

Voyages au Bénin

Gérard Rondeau

Préface de Florent Couao-Zotti

Editeur : L’Arganier, 2004


Journal de voyages du photographe Gérard Rondeau, ce récit en images est un hommage aux paysages et à la communauté intellectuelle et artistique du Bénin.
Portraits remarquables, vastes horizons : Gérard Rondeau porte un regard sensible et lumineux sur une Afrique moderne aux clivages traditionnels dépassés, où l'ancien côtoie le moderne, où le spectacle laisse la place aux coulisses. Un voyage singulier au cœur de la création béninoise, un témoignage sensible et unique.

Antonin Artaud à Ville-Évrard

Pendant la durée d’une nuit blanche

Gérard Rondeau

Texte de : Alice Becker-Ho

Editeur : Le temps qu’il fait, 2003


Antonin Artaud a fait là plusieurs séjours.
Poignant théâtre de la cruauté où son ombre inquiète rôde encore, " oriflamme calciné ", à la recherche de son insaisissable double. Du passage, à proprement parler, de ce célèbre visionnaire, il ne reste ici rien de tangible. Rien que la couleur passée des murs griffés ; la hauteur des plafonds qui ont répercuté les cris ; l'infini du ciel, un paysage de verdure et le chant des oiseaux, murés derrière les vitres des hautes fenêtres sans poignées tout comme la multitude des portes.

L’Echappée libre

Tour de France 2001

Gérard Rondeau

Préface de Michel Onfray

Editeur : Seuil, 2001


Dans les entrailles du Tour de France, de l’ombre à la lumière, de la foule à l’intimité, ce sont tous ces moments que Gérard Rondeau a apprivoisés : lyrisme et passion, dépouillement et ascétisme.

Rebeyrolle ou le journal d’un peintre

Gérard Rondeau

Préface de Jean-François Jaeger

Editeur : Ides et Calendes, collection Photogalerie, 2000


Le déclic de l’appareil photo peut-il transmettre une qualité d’émotion ? La connivence entre le photographe Rondeau et le peintre Rebeyrolle propose des situations poétiques particulières. Le clair-obscur de la photo permet d’apprivoiser l’énergie latente appelée inspiration.

Le Maroc. Hommage à Delacroix

Gérard Rondeau

Textes d'Arlette Sérullaz, Christian Caujolle, préface d’Alain Madeleine-Perdrillat

Editeur : EDDIF, 1999


Au Maroc, Delacroix est parti peindre et dessiner "d'après nature", faire l'expérience de lumières, de couleurs, de formes, de chevaux et de cavaliers, de visages et de corps. Du Maroc, Gérard Rondeau rapporte des images impressionnistes, des visions de nuit, des passants croisés dans la rue et devenus formes ou sculptures. L'œil de Delacroix se souvenait rapidement, pour guider sa main, d'une scène qu'il venait de voir. L'appareil de Rondeau enregistre les formes, sur son ordre et dans le cadrage qu'il a déterminé. Ce qu'ont en commun ces deux pratiques reste intimement lié à leur façon de ne pas voyager pour simplement visiter, mais pour voir.

C’est écrit

Gérard Rondeau - Préface de Christian Caujolle

Editeur : La Nuée Bleue, 1999


« il y a tout près de nous, autour de nous, un immense livre que nous ne lisons jamais ». Christian Caujolle

Dans les paysages de Champagne qui lui sont chers, avec l’aide de Victor Hugo, Cendrars, Apollinaire ou René Daumal, Gérard Rondeau, recréant l’imaginaire qui nous entoure et nous échappe, nous convie à une balade littéraire, légère et fugace. Donnant ainsi vie à un livre étrange, ciselé de paroles lumineuses, de propos éphémères, de lettres à la dérive, et de verbes silencieux.

Le silence et rien alentour

Bosnie-Herzégovine-Croatie

Gérard Rondeau

Texte de : Zlatko Dizdarevic

Postface de Christian Caujolle

Editeur : Actes Sud, 1994


Le témoignage de Gérard Rondeau et de Zlatko Dizdarevic, rédacteur en chef d’Oslobodenje, sur la Croatie et la Bosnie-Herzégovine des années 1993-1994.

Le Suspect habite au 23

Gérard Rondeau

Editeur : Tralopretin, 2006


Léo Malet, Ed Mac Bain, Peter Falk, Robin Cook, Bilal, Jean-Patrick Manchette, Jean Vautrin, Frédéric Dard, Claude Chabrol, Didier Daeninckx, Daniel Pennac, Patricia Highsmith, Frédéric Fajardie, Jean-Pierre Mocky, Thierry Jonquet, Sébastien Japrisot, Jérôme Charyn, Richard Morgieve, Samuel Fuller, Jean Meckert, René la Canne : Rondeau sort de ses tiroirs des portraits réalisés pour la plupart il y a une vingtaine d'années et les flanque au milieu des rues de Reims : un jeu de piste unique mêlant l'univers des grands du polar et la ville presque inquiétante, une vraie suite rémoise et policière.