Les films (sélection)

Tout a mal tourné

Gérard Rondeau
(Sarajevo 1994-2014)


Film avec la participation de Zlatko Dizdarevic, ancien rédacteur en chef d’Oslobodenje et diplomate, auteur entre autres de « Journal de Guerre « et de « Le Silence, et rien alentour » avec Gérard Rondeau (Actes Sud)





Dans l'atelier de Rebeyrolle

Gérard Rondeau

DVD Vidéo. Collection art contemporain/portrait

Éditions de la Réunion des musées nationaux


PROJECTION PERMANENTE A L'ESPACE REBEYROLLE D'EYMOUTIERS

Disparu en 2005, Paul Rebeyrolle a été l’un des peintres français les plus importants de sa génération. Dans ce film, réalisé entre 1994 et 1999, Gérard Rondeau montre le peintre à l’oeuvre, au secret de son atelier, acceptant pour la première fois d’être filmé.
Document unique sur l’intimité du créateur, on entend aussi Rebeyrolle parler des maîtres anciens qu’il aime : Delacroix, Géricault, Rembrandt, Caravage.
« Rarement un peintre a accepté qu’un oeil extérieur, fut-il complice, viole pendant tant d’années son intimité de créateur. » (Pierre Assouline)


Le Presbytère d'Yves Gibeau

Gérard Rondeau

DVD Vidéo.

Sodaperaga


A la fin des années 80, cinq années avant la mort d’Yves Gibeau, Gérard Rondeau est arrivé chez lui à l’improviste avec une caméra amateur en lui demandant de lui faire visiter pièce par pièce son presbytère.
Ce moment constitue un document exceptionnel et unique : Gibeau qui avait les manies du collectionneur lui décrit sa façon de classer ses bibliothèques, littératures française, étrangère, sa collection complète de la Pléiade, ses collections de livres de théâtre, de guerre, etc. ainsi que son musée personnel d’objets datant de 14-18 récupérés pendant une vie entière. C’est la visite de la maison singulière d’un grand romancier hanté par la guerre.


Un Bateau sur la Marne

Gérard Rondeau

Sodaperaga


DVD disponible sur demande
PROJECTION LE 11 MARS 2017 A 16H00 AU CINEMA LE JEAN GABIN (EYMOUTIERS)
Dans le cadre de l'exposition "Dans l'intimité du monde"


En février-mars 2010, à bord d’une péniche aménagée en bateau-studio, Gérard Rondeau et son équipage ont descendu le cours de la Marne depuis sa source sur le plateau de Langres, jusqu’à Paris/Charenton.
Sur le bateau, un studio sommairement aménagé : deux cadres métalliques.
Quarante-cinq jours durant, sur le pont du bateau, au gré du paysage qui défile, plus de deux cents personnes se sont prêtées au jeu de l’entretien.
525 kilomètres de travelling, cette oralité, servie par une vision singulière, plastique et très contemporaine, permettent à Gérard Rondeau de poursuivre son portrait général de la plus longue rivière de France


La vie de Cabu

Gérard Rondeau
France 3, 1986 (avec JN Despert)



PROJECTION LE 12 MARS 2017 A 11H00 AU CINEMA LE JEAN GABIN (EYMOUTIERS)
Dans le cadre de l'exposition "Dans l'intimité du monde"


C’est une autre relation d’amitié qui a fait naître un portrait intime, si troublant aujourd’hui, celui du dessinateur Cabu, qui revient avec Gérard Rondeau sur les lieux de son enfance, dans ce film de 1986, La vie de Cabu.



Film sur Gérard Rondeau

Gérard Rondeau hors cadre

Bernard Germain
Coproduction France 3 et MC 4, 26 minutes


Gérard Rondeau est placé au centre de ses oeuvres, de ses sujets, de ses lieux de prédilection (“le Chemin des Dames”, la Champagne, la Bosnie...). Portraitiste pour le journal “Le Monde”, témoin des missions de Médecins du Monde, et rapporteur “hors cadre” des grandes expositions des musées nationaux, le photographe exprime ses parti pris éthiques. Ce film-portrait s’attache à son enfance dans le vignoble champenois, ses amitiés (avec l’écrivain Yves Gibeau ou le peintre Paul Rebeyrolle), il restitue sa démarche esthétique et ses engagements aux côtés des assiégés de Sarajevo.